Nuisances olfactives à Benbadis 

Les habitants interpellent le wali

06 Déc 2017
55 fois

Des habitants de la commune de Benbadis se plaignent de la pollution olfactive née des mauvaises odeurs émises par le centre d’enfouissement technique à Bougharb tandis qu’un responsable de la direction de l’environnement a expliqué cette situation, en indiquant que les déchets sont enfouis d’une manière traditionnelle après le remplissage de la première fosse, en attendant la relance pour la deuxième fois d’un appel d’offres pour la réalisation d’une autre fosse dans les prochains jours. Les habitants les plus exposés à ces désagréments sont ceux qui résident dans des groupements ruraux près de la montagne de Bougharb, et qui indiquent qu’ils ont relevé une augmentation de l’intensité des mauvaises odeurs émanant du centre d’enfouissement technique, surtout durant la soirée et à l’aube, ce qui peut provoquer une catastrophe écologique, sachant que les infiltrations de la décomposition des déchets ont pollué pour leur part les eaux souterraines, font remarquer les habitants au niveau des eaux des puits. L’intervention du wali est sollicitée par les habitants qui demandent l’envoi d’une commission d’enquête au centre d’enfouissement qui d’après eux, devient un danger pour la santé publique quand  on ne prend pas en compte les références scientifiques en vigueur pour gérer ce genre d’infrastructures. D’autre part, les habitants ont assuré qu’ils ont adressé auparavant plusieurs correspondances à la direction de l’environnement et aux services de l’APC sans aucun écho, indiquant que le centre est si saturé que les déchets sont enfouis de manière traditionnelle. En réponse à ces inquiétudes, un responsable à la direction de l’environnement a déclaré que la durée de vie théorique de la grande fosse a expiré, ce qui a amené les responsables concernés à enfouir les déchets d’une façon traditionnelle en les couvrant de terre. Et pour alléger la pression exercée sur le centre, ajoute-t-il, plusieurs camions de transport de déchets ont été détournés vers Ali Mendjeli et Hamma Bouziane. Tout en indiquant que les résultats de l’appel d’offres pour la réalisation d’une 2ème fosse ont été infructueux, celui-ci a été suivi d’un 2ème appel d’offres qui est toujours en cours.   

S.B.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85