Détournement de mineure et viol

5 et 10 ans de prison et une relaxe

13 Fév 2018
249 fois

Elle n’a pas encore atteint l’âge de la puberté. Cependant elle s’est mise à fuguer par crainte d’éventuelles remontrances de ses parents pour mauvais résultats scolaires. Ces résultats scolaires négatifs pour cette adolescente, signifient la fin de la liberté de sortie de chez ses parents intransigeants sur certains principes. Pour éviter cette punition, Nassima a opté pour la fugue. Cette fugue était due également aux sempiternels conflits familiaux. C’est son inconscience et l’inexpérience de la vie qui l’ont mise sur la route d’un groupe de délinquants qui profitèrent de l’occasion. Ils la prirent en charge à partir d’Annaba et l’emmenèrent  à plus de cinq cents kilomètres de chez elle, à Chelghoum Laid (Wilaya de Mila). Sur les lieux elle est récupérée par un citoyen, la quarantaine. Il l’emmena chez lui arguant qu’elle sera en sécurité en compagnie d’une jeune dame qu’il présenta comme son épouse. Elle demeura plus de 15 jours chez elle. Tout compte fait, il s’est avéré que cette dame avait une conduite douteuse. Nassima a compris qu’elle avait été leurrée et séquestrée contre sa volonté. Celui qui prétendait la sécuriser a profite de sa naïveté et abusa d’elle à maintes reprises. Ainsi, ils seront, pas moins de quatre autres à profiter de l’aubaine. A la barre, aucun des mis en cause n’a voulu reconnaitre son implication dans cette triste affaire et les malheurs de la fillette  et de ce qu’elle avait enduré. Pour ce quatuor, il n’y a pas eu viol avec violence mais par consentement de la victime. Pour les avocats, cette fille n’arrêtait pas de se contredire. Ils ont réclamé la relaxe de leurs mandants. Au préalable, le parquetier a insisté sur le fait que le groupe savait que la victime était mineure. Il a profité de son désarroi pour l’éloigner de chez elle. Les délibérations achevées, le tribunal condamna le premier à 10 ans, le deuxième à cinq ans, et la relaxe pour la dame.

Amar Mezghiche

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85