Logement rural

Obligation aux demandeurs de posséder un lot de terrain

16 Jui 2019
230 fois

Le wali de Constantine a adressé dernièrement, une instruction aux présidents des assemblées populaires communales (APC), fixant les modalités d’attribution des aides au logement rural pour les demandeurs de cette formule, en insistant sur l’obligation de possession d’ une parcelle de terrain, comme préalable pour prétendre à cette aide. L’instruction , confirme, surtout, le rejet des demandes de l’aide au logement rural estimée à 70 millions, pour les citoyens ne disposant pas de l’acte de propriété de l’assiette foncière pour y construire une habitation rurale, laquelle serait, à l’origine de la dite instruction pour rappeler aux citoyens ayant d’anciens dossiers sur le retard de leur traitement, où les présidents des APC les ont transférés vers les services techniques et le service de l’habitat rural, à l’instar de la commune de Hamma Bouziane. Cette décision a suscité la crainte de plusieurs citoyens, qui ont déclaré que leur niveau de vie est très bas ne leur permettant pas d’être propriétaire d’une parcelle de terrain, comme c’est le cas des habitants de la commune de Didouche Mourad, qui veulent accélérer la signature du plan d’orientation de l’aménagement et de l’urbanisme entre les communes, sachant qu’il permettra d’offrir plus de terres constructibles et des nouveaux lotissements, pour desserrer l’étau sur les habitants au niveau des communes à caractère rural. A titre de rappel, l’attribution d’actes d’acquisition de terrains dans le cadre de l’habitat rural dans de nombreuses communes, a crée des dépassements et des problèmes dans certaines collectivités locales, ce qui a contraint les autorités au plus haut niveau, à prendre cette décision, où le demandeur de l’aide doit être propriétaire d’une assiette foncière, dont la surface ne doit pas être inférieure à 120 mètres carrés. Dans le même contexte, le wali de Constantine a déclaré, il y a deux années de cela, lors d’une rencontre avec la société civile dans la commune de Hamma Bouziane, qu’il n’est pas possible de prélever des terres agricoles et les attribuer aux citoyens, en indiquant qu’il existe une possibilité de les faire bénéficier d’autres formules alternatives de logement, à l’instar du social et du promotionnel aidé.

R.S

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85