Effondrements partiels à la Casbah et Sidi Djelisse

Une fillette échappe à la mort

17 Jui 2019
189 fois

La chute,  dans la matinée d’avant-hier, du plafond d’une maison à la cité de la Casbah de Constantine, a suscité un état de panique et d’émoi chez trois familles qui habitaient un vétuste bâtiment, rue de Palestine, où heureusement l’incident n’a provoqué que des dégâts matériels plus où moins graves, alors qu’une fillette a échappé miraculeusement à une mort certaine d’après le témoignage de sa mère. Le plafond de la cuisine d’une ancienne maison, au rez de chaussée d’un immeuble de la Casbah, s’est effondré partiellement dans la nuit de vendredi à samedi, avant que l’incident ne se répète dans la matinée de la même journée, où les plaques en ciment qui sont tombées, ont détruit la cuisinière et quelques articles ménagers, alors qu’une fillette âgée de trois ans, qui jouait près de là, a échappé à la mort. Sa mère s’est précipitée pour la secourir dans un espace de deux mètres qui la séparait du point de chute du plafond. Les pertes se sont limitées à des articles ménagers, au milieu d’un état de peur chez la famille qui est composée de 7 membres. Il est à signaler que trois familles vivaient dans cet immeuble vétuste et précaire, sise au N°3 rue de Palestine, à la Casbah depuis 2012, après le transfert de deux familles et l’invalidation des noms des trois familles, qui ont déposé des recours et attendent vainement les résultats définitifs, à la suite des promesses des chefs de daïras successifs de résoudre le problème. Les concernés lancent un appel au wali Abdessamie Saidoune pour intervenir et les sauver du danger de mort qui les guette chaque jour, afin de les reloger le plus tôt possible. Deux autres immeubles vétustes se sont effondrés jeudi dernier à la cité Sidi Djelisse à la vieille ville de Constantine, dont l’un est habité, ce qui a suscité un état de panique, où ceux qui n’ont pas encore bénéficié de logement, ont demandé de trancher les recours dans les plus brefs délais, avant la survenue d’une catastrophe, en indiquant que leur vie est menacée à tout moment.

Rafik.S

Dernière modification le lundi, 17 juin 2019 14:26
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85