SIDI-MABROUK 

Alerte à la cross-connexion

17 Aoû 2019
649 fois

Mardi et mercredi derniers, l’information s’est répandue comme une traînée de poudre chez les résidents du quartier de Sidi-Mabrouk inférieur après la découverte d’une cross-connexion au niveau des réseaux d’eau potable et de l’assainissement du quartier.  «Le phénomène a été détecté chez un résident de la rue Karboua dès le deuxième jour de l’Aid-El-Adha », nous a confié hier un habitant. Ce qui n’a pas manqué de provoquer un vif émoi parmi les résidents qui ont alerté aussitôt les services d’hygiène de la mairie et demandé l’intervention de la Seaco. L’information a été confirmée aussi par le délégué communal de Sidi-Mabrouk qui a dépêché sur les lieux une équipe du service de l’hygiène et de la sécurité de la commune pour localiser la fuite qui aurait provoqué le mélange de l’eau potable avec les eaux usées. Trois échantillons de l’eau incriminée s’être mélangée avec les eaux usées ont été pris à trois endroits différents aux fins d’analyse dans les laboratoires de la commune. Quoiqu’il en soit, en ces journées de week-end, les habitants du quartier restent très préoccupés par ce problème d’autant plus que leurs robinets sont à sec depuis la seconde journée de l’Aïd. Et, parait-il, ils attendent avec impatience les résultats des analyses en laboratoire qui ne seront connus que dimanche, leur a-t-on dit. Contacté par nous, M . Abdelhakim Lafouala, délégué communal du secteur urbain de Sidi-Mabrouk, tout en confirmant l’information, a écarté le risque de corss-connexion qui, selon lui, n’était pas évident dans ce cas. «De toute façon, a répondu notre interlocuteur, ce cas est pris en charge par nous et par les services de la Seaco. Mais il faut dire que tout danger de mélange de l’eau potable avec les eaux usées semble écarté, même s’il faut attendre tout de même les résultats des analyses de laboratoire prévus pour demain 18 août ». M. Lafouala nous a expliqué ensuite que les techniciens de la Seaco qui sont intervenus à l’endroit où a été signalée la supposée cross-connexion ont constaté qu’il s’agit d’un égout individuel et non commun aux autres locataires, qui a éclaté. C’est pourquoi, les agents du service de l’hygiène de la commune ont pris des échantillons de l’eau à trois endroits différents pour confirmer si le mélange des eaux est limité ou bien s’il s’est répandu. » C’est pour voir s’il s’agit d’un cas isolé et si les eaux des conduites communes n’ont pas été mélangées. En ce moment nous ne pouvons pas savoir cela car les robinets sont à sec. Mais de toutes les façons, a conclu le délégué du secteur urbain, nous le saurons demain quand nous recevrons les résultats faits en laboratoire.

A. Mallem.

Évaluer cet élément
(3 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85