Le terrible calvaire des parents de la Cité el Kantoli

Le sort inconnu de 4 jeunes « Harragas » vers l’Italie

17 Oct 2020
271 fois

Quatre familles d’émigrés clandestins « Harragas » à Constantine, ont adressé un appel au Président de la République ainsi qu’à toutes les autorités sécuritaires, pour solliciter leur intervention afin de connaitre le sort de leurs enfants, dont ils n’ont plus de nouvelles depuis la matinée de samedi dernier, où quatre jeunes habitant la cité Djebli Ahmed, appelée communément « El Kantouli » rattachée administrativement à la commune de Hamma Bouziane, ont pris la mer dans la nuit de vendredi dernier sans avoir informé leurs familles, pour tenter de se rendre clandestinement en Italie , à partir de la plage de Sidi Salem dans la wilaya d’Annaba. Mais selon des informations qui leurs sont parvenues de la part de témoins oculaires, qui ont pu atteindre la côte italienne, leur embarcation s’est arrêtée subitement en plein mer en compagnie de huit autres « Harragas », dans les eaux territoriales italiennes, mais ils n’ont pas pu continuer leur aventure.Les familles de ces jeunes, dont l’âge ne dépasse pas 24 ans, ont exhorté le président Abdelmadjid Tebboune d’intervenir pour sauver leurs enfants, en contactant les responsables du pays voisin la Tunisie, en pensant que leur embarcation aurait échouée dans les eaux territoriales tunisiennes.Le sort des jeunes disparus, que sont « B.A » 24 ans, « H.N.F » 24 ans, « S.H » 22 ans et « G.A », demeure inconnu. Mais en attendant leurs familles mènent des recherches intenses sans recevoir de nouvelles des services de sécurité de la wilaya et les gardes côte à Annaba. Des doutes qu’une panne serait arrivée à l’embarcation, qui transportait pas moins de 12 jeunes de Constantine et d’Annaba vers l’Italie, et après la diffusion d’une vidéo sur les réseaux sociaux sur l’arrivée de « Harragas » à un des centres des gardes côte italiens, où ils ont signalé l’avarie d’une embarcation à environ 30 km des côtes italiennes, demandant de secourir les 12 « Harragas ». Il y à lieu de noter que des jeunes de la cité Djebli Ahmed, se sont déplacés dans la nuit du lundi dernier auprès du Député Youcef Adjissa, pour qu’il soulève cette préoccupation aux hautes autorités du pays.

Rafik.S

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85