Hamma Bouziane

Vers la démolition de 30 constructions anarchiques

22 Fév 2021
504 fois

Selon la déclaration qui nous a été faite hier par le président de l’assemblée populaire communale de Hamma-Bouziane, M. Filali Abderrezak, une trentaine de décisions de  démolition de constructions illicites sont en instance d’application au niveau de la daïra.  «Ces constructions qui ont empiété sur des terrains du domaine public ont été recensées ; elles sont au nombre de 30 identifiées avec précisions sur des procès-verbaux réglementaires que nous avons réceptionnés et à la suite desquels nous avons établi et signé les arrêtés de démolition. Ces décisions ont été ensuite transmises à la daïra pour approbation et elles ont été effectivement approuvées et copie a été transmise à la gendarmerie nationale pour réquisitionner la force publique qui nous accompagnera pour l’exécution de l’opération de démolition. Et à l’heure actuelle, nous n’attendons que la réponse de la gendarmerie pour lancer l’opération», a expliqué le maire. Ce dernier a reconnu que tous les secteurs de la commune sont pratiquement concernés par ce phénomène de constructions illicites qui poussent comme des champignons. « En plus, ce qu’on appelle « les agressions de terrains » qui visent les exploitations agricoles et en général le domaine public où des citoyens se permettent d’ériger des extensions par des clôtures, ont été également recensées dans tous les secteurs de la commune : à Bekira, dans le secteur de la gare de chemin de fer, la cité El-Ghirène, Ain-Bensbaa, El-Djelloulia, Zagrour larbi, etc.». Dans la foulée des déclarations du président de l’APC, des élus et des citoyens sont intervenus pour signaler que ce phénomène devient presque chose courante et ce genre de construction se fait au vu et au su de tout le monde. « Nous remarquons actuellement que les opérations de démolition sont à l’arrêt à Hamma-Bouziane où la protection des terres agricoles et forestières a été perdue de vue », nous a déclaré un citoyen de la commune. Le président de l’APC a rappelé les dispositions de la loi et souligné que ce genre d’opérations, de par leur caractère sensible, doivent être entourées de « certaines mesures ».

A Mallem

Dernière modification le dimanche, 21 février 2021 21:25
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85