Elle a effectué cinq missions depuis 2019

"Ashifa" projette de reprendre ses missions au mois d’octobre

15 Sep 2021
56 fois

L'association franco-algérienne "Ashifa", qui active dans le domaine de la Santé et de la prévention sanitaire, a effectué depuis 2019, dans la wilaya de Constantine en particulier et en Algérie en général, cinq missions dont la dernière en date a eu lieu au mois de février 2020 et qui ont été arrêtées à la suite de la prolifération de l'épidémie du Covid-19. Si la situation épidémiologique du pays le permet, elle les reprendrait dès le mois d’octobre prochain. D'après son représentant à Constantine, Yacine Boujâada, les délégations que l'association a envoyées en Algérie se composent de médecins et de paramédicaux nationaux et étrangers qui exercent dans différents hôpitaux de France. M. Boujâada a indiqué que l'objectif de ces missions, qui se déroulent sous l’égide du ministère de la Santé et en étroite collaboration avec la direction de la Santé de la wilaya, consiste à compléter les traitements thérapeutiques administrés par les différentes structures de la Santé en Algérie en plus des actions de formation, ainsi qu’à envoyer des dons en matériel médical aux structures hospitalières. La même source a déclaré que cette coopération a touché beaucoup de spécialités médicales, à l'instar de la médecine interne, la réanimation, la diabétologie (particulièrement la crise diabétique et l'exploration endoscopique), la rhumatologie et la physiologie avec les maladies liées au sommeil, en plus de la réalisation d'opérations chirurgicales infantiles concernant des malformations congénitales. M. Boujâada a évoqué aussi la contribution de l'association dans la formation des médecins qui sont membres au niveau de l'observatoire régional de la santé, qui dépend de l'Institut national de la santé publique à Alger, sis à la cité Dakci Abdessalem, avec le regroupement de tous les médecins en épidémiologie des wilayas d'Annaba, Skikda, Jijel et des wilayas limitrophes. Il a précisé que cette formation concerne la prise en charge de nombreuses pathologies dont le Covid-19 et les différentes hépatites. Parmi les établissements hospitaliers qui ont été ciblés, il a cité l'hôpital pédiatrique de Mansourah, le CHU Dr. Ibn Badis et l'hôpital El Bir.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85