Représentation théâtrale

« La voix », une façon de lutter contre l’oubli

15 Jui 2013
515 fois

Jeudi soir, le public guelmois a été gratifié d’un spectacle émouvant qui l’a renvoyé plus de cinquante ans en arrière, lui faisant revivre les moments forts de la lutte de libération nationale et les scènes horribles perpétrées par le colonialisme contre le peuple algérien et ce à travers une pièce intitulée « La voix » de Khaled Bouali du théâtre régional de Batna présentée par une dizaine de professionnels sur les planches du théâtre régional qui ne désemplit pas en de pareilles occasions. La production retrace une horrible expérience vécue durant la Révolution par le personnage « Marouche Ahmed ». Cette expérience dramatique et sanglante fut un choc terrible qui bouleverse son existence et lui fit perdre la raison. Suite à l’information d’un délateur, les soldats français pénètrent dans la maison familiale, après avoir brisé la porte d’entrée, ils capturent très vite les deux moudjahidine cachés dans la cave de la demeure et les traînent jusqu’à la cour, lieu où vont se dérouler des faits tragiques dont le constat et plus encore le souvenir sans cesse renouvelé par l’esprit torturé de Marouche qui bascule ce dernier dans un enfer insupportable, car l’officier français, animé d’un esprit raciste et criminel, exécute les deux moudjahidine avant d’assassiner Hizia, la femme bien aimée de Ahmed qui fut conduit à un endroit inconnu où il fut interrogé en subissant les pires tortures. Lorsqu’il fut libéré deux ans plus tard il n’était plus qu’une sorte d’épave humaine. La vieille mère le prit alors en charge, supportant héroïquement sa folie, ses frayeurs constantes et son délire permanent. A la fin du spectacle qui est dédié à la mémoire de tous les martyrs de la cause nationale l’auditoire très touché dira tout son hommage aux éléments de la troupe.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85