Bouira

Lounis Aït Menguellet enflamme la maison de la culture

11 Jui 2017
44 fois

Le troubadour de la canshon kabyle, Lounis Aït Menguellet a enflammé vendredi dernier, la grande salle de la maison de la culture Ali Zaâmoum de Bouira lors d’un concert inoubliable ayant drainé un public nombreux, notamment des familles venues de plusieurs coins de la wilaya. C’est un grand plaisir de vous retrouver chers fans, ici à Touvirest (Bouira), je tiens à rendre hommage au wali Mouloud Chérifi, ainsi qu’au directeur de la culture El-Hachemi Bouhired et la directrice de la maison de la culture pour m’avoir invité à cette soirée Ramadhanesque et musicale, a lancé Lounis à l’assistance, juste après son apparition sur scène sous un tonnerre d’applaudissements et de youyous des femmes présentes. C’est dans une salle archicomble que l’artiste Aït Menguellet a donné le coup d’envoi de la soirée en interprétant la chanson Thiregwa, englobant les meilleurs de ses anciens tubes qui ont fait vibrer l’assistance. Il en a subjugués plus d'un lors de ce gala. La vedette Lounis a, en effet, drainé, comme à l'accoutumée, la grande foule, et il a rassemblé des générations de ses admirateurs. Du grand-père ou de la grand-mère aux petits-enfants, ce qui a créé de belles scènes de joie et d’ambiance. Durant sa soirée, le chanteur, qui vient de célébrer le cinquantenaire de sa carrière d’artiste et de chanteur, a magistralement remonté le fil des années. C'est vers 22h15 que cette même assistance, assoiffée d'une poésie forte et dense, d'un style musical sobre et beau, a accueilli comme il se doit son idole. Ainsi, l'homme, au verbe incisif et aux textes frappés de bon sens, a réussi à avoir cette force pour satisfaire son public par un bouquet d’anciennes chansons, notamment celles Daghriv Ourezgragh Levhar, Esligh Iwtaxi, Maselvagh Lakhvar siwdhith, ou bien encore Ourighas thavras neslam Ouridtherrara, des chansons d'amour très appréciées par le public. D'ailleurs, où peut-on trouver ce beau cliché, celui de voir toutes les femmes et filles présentes reprendre en chœur les œuvres du chanteur ? Visiblement en forme malgré quelques soucis de santé et d’âge aussi, l’homme à la moustache, un vrai ciseleur du verbe, a également émerveillé son public par d'autres morceaux pleins de sagesse et de philosophie, tels que l'immortel Argaz Mathkhoussith Thides oula disdikhdem limin , et Nellid Alnenagh Aqlis dyellik en hommage à la femme, ainsi que les fameuses chansons Kechini rouh nek Adeqimegh, Yarvah negh yakhsar ayma thenghayi et enfin ayavarwaq el hal idhaq, exécutées avec art et finesse grâce à sa sublime voix, son orchestra et le soutien indéfectible de son fils, Djafer qui l’accompagnait avec sa merveilleuse flûte. A la fin de chaque chanson, Aït Menguellet est remercié par un tonnerre d'applaudissements. Une ambiance festive et chaleureuse régnait dans la salle de la maison de la culture ainsi que sur l’esplanade de l’extérieur, où est installé un écran géant pour permettre au grand public d’admirer la poésie et la musique de Lounis. Dans une déclaration à la presse en marge de cette rencontre, Lounis Aït Menguellet, avec sa timidité légendaire, a indiqué que c'est toujours un plaisir de se produire à Bouira . Pour sa part, le wali de Bouira ainsi que les responsables locaux de la culture ont saisi cette occasion pour rendre hommage à leur hôte et l’inviter pour d’autres galas et concerts prévus prochainement à Bouira.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85