Culture

Culture

C’est une première dans les annales de l’UGTA à Constantine. La ville du vieux rocher a abrité, hier, deux congrès de wilaya, un sous la houlette de Sidi Saïd et un autre tenu sans le consentement de la centrale syndicale. Une situation inédite qui explique les divergences ayant marquées ces deux dernières années, la maison du syndicat « Abdelhak Benhamouda ». Exclus du congrès supervisé par le S.G de l’UGTA,…
…Engagé volontaire aux côtés des Alliés en 1942, Manuel Cortès, tel que peint par son fils, son narrateur, ne semble pas prendre la mesure de l’horreur nazie qu’il gomme au profit du côté « cours » ou de « l’arrière-cours » des libérateurs. A la sauvagerie des tabors, unités marocaines dans lesquelles il a été affecté comme « médecin-auxiliaire », s’opposent ou semble s’opposer les termes gratifiant de « dignitaires…
Le ministre des Moudjahiddine, Tayeb Zitouni a déclaré hier à Aïn M’Lila (dans la wilaya d’Oum El-Bouaghi) que le long métrage retraçant le parcours du martyr Larbi Ben M’hidi était en phase des dernières retouches. Dans une allocution prononcée à l’ouverture d’un séminaire intitulé «Mohamed- Larbi Ben M’hidi, parcours d’un leader», le ministre a affirmé que le «film cinématographique sur Larbi Ben M’hidi est actuellement en phase des dernières retouches…
Docteur en médecine, professeur en histologie-embryologie, il était considéré comme un intellectuel accompli qui n’a jamais concédé la moindre parcelle à la médiocrité. Avant d’être promu au poste de ministre de l’Enseignement supérieur, il fut doyen de la faculté de médecine de Constantine, avant de devenir recteur de l’université de la même ville. Entre 1979 et 1983, il fut témoin de l’implantation en force des courants islamistes à l’université. En…
Dans une ville portuaire du sud de la France, la famille Cortès, le père Manuel, son épouse Flavie, nonagénaires, leurs enfants, Thomas et leurs deux filles y vivent depuis 1963, date à laquelle elle a quitté l’Algérie, sa terre natale, ayant fait souche, sur trois générations d’immigrés espagnols devenus « Français naturalisés », dans la ville de Sidi Bel-Abbès. Le père, Manuel Cortès a traversé près d’un siècle de guerres,…
… Les policiers, sur le pied de guerre, sont déjà chez lui quand il y arrive essoufflé. L’un des agents, désigné par l’homme-au-canotier, lui donne une gifle, l’insulte. On lui demande de vider ses poches et l’arme recherchée, le lance-pierres qui aurait blessé le policier Ortéga, est brandie par l’homme-au-canotier sous les yeux ébahis des badauds attroupés sur les lieux. L’abbé, convoqué, confirme l’absence du « garnement » à son…
Le film «La Bataille d’Alger», de Gillo Pontecorvo, sera projeté, demain à Montréal (Canada), par la Maison canadienne Norman Bethune. La Maison canadienne Norman Bethune procédera, dans le cadre de ses activités intitulées Films/débats, à la projection de ce film, présenté comme un classique qui retrace les épisodes de la répression contre le Front de la Libération Nationale (FLN) dans la Casbah d’Alger. Il est à souligner que l’activité «Films/débats»,…
Œuvre majeure d’Emmanuel Roblès, « Saison violente », publié en 1974 aux éditions du Seuil, se déroule de bout en bout en Algérie, à Oran, durant deux étés des années 1927 – 1928. Il révèle, par une écriture scrutatrice, des événements politiques de l’heure, la plupart des maux qui feront mourir la société coloniale dans ses effets de proximité avec la vie quotidienne du jeune narrateur, préadolescent tôt éveillé aux…
Cette rentrée littéraire dans l’hexagone est un véritable festival du roman français sur la guerre d’Algérie : parmi ces nouvelles productions romanesques sur ce thème, cette année 2017, citons Bigeard Boys. Sous la casquette, la démesure, un roman autobiographique de Jean-Pierre Hutin ; L’amour en guerre. Enquête sur une correspondance amoureuse pendant la guerre d’Algérie de Fabien Deshayes et Axel Pohn-Weindinger ; Mémoire en éveil de Sheherazad Grine. Durant ces…
Qui n’a pas lu La nuit des origines (2005) ne pourrait saisir la portée thématique et esthétique de ce dernier roman de Nourredine Saadi. En effet, Boulevard de l’abîme ne fait pas seulement écho à La nuit des origines, il s’y love en quelque sorte dans le même socle spatial dont les lieux marquent et déterminent l’identité des protagonistes, partagent la même instance féminine, voix principielle des deux récits, s’énonçant…
 La cimenterie de la commune de Hamma Bouziane a occupé durant l’année dernière, la première place au niveau national dans la production de cette matière stratégique, avec une production record qui a dépassé 1 million 100 milles tonnes, dépassant l’objectif tracé pour 2017 avec un taux de 127%. Elle a également contribué dans une grande mesure à éliminer l’activité des spéculateurs. D’après une source proche de la cimenterie celle-ci a…

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85