Mila

Le tourisme, un secteur à valoriser

13 Fév 2018
36 fois

Mila, une wilaya qui recèle d’inestimables potentialités touristiques, reste souvent figée sur le nombre quelquefois désuet de visiteurs lors des successives saisons estivales ou hivernales. Tous s’accordent à dire que Mila est une wilaya qui attire, qui sait accueillir, qui charme tous les visiteurs qui s’y rendent par la diversité de ses atouts touristiques et surtout l’hospitalité de ses habitants. Malgré toutes les ambitions des autorités locales, on n’arrive pas encore à organiser ce secteur à forte valeur ajoutée. Cette nécessité d’assurer la promotion de la destination touristique de Mila demeure toujours, sans même avoir un support publicitaire adéquat. L’information sur les atouts touristiques n’est pas visible car Mila ne dispose même pas d’un site web digne d’apporter un plus. Le secteur ne propose aucun guide capable d’orienter les visiteurs et surtout les fidéliser pour chaque période de vacances. Le compte facebook de la direction du tourisme est statique et sans perspectives. A Mila, nous n’avons jamais assisté à une rencontre ou à un colloque ni même à une journée ‘’portes ouvertes’’ sur le secteur ...On tait Mila et on laisse la nature suivre son cours. Il faut reconnaître que l’Etat a donné une grande priorité aux investissements dans le tourisme et il a surtout mis sur pied un panel inestimable de facilitations. Aujourd’hui, les infrastructures hôtelières sont en nombre insuffisant et ces hôtels restent quand même en deçà des objectifs tracés pour la promotion du tourisme dans une wilaya encore vierge dans ce secteur stratégique créateur de richesses et pourvoyeur de postes d’emploi. Si Mila de par ses atouts naturels attire du monde, elle doit donc veiller à organiser l’hébergement car les moyens existants ne répondent à aucune forme de gestion. Cette facette de l’hébergement n’apporte rien à l’économie locale. Une grande partie des visiteurs provenant des localités environnantes séjournent dans des endroits souvent inadéquats mais paient assez cher leur hébergement. Le tourisme est censé être un secteur être le fer de lance de l’économie locale avec à la clé la création de postes d’emploi. Mais sans la formation dans la restauration ni dans l’hôtellerie, la main -d’œuvre est puisée d’ailleurs. Sans office du tourisme capable de s’offrir en vitrine pour mieux vendre l’image de la wilaya et sans implication des entreprises et les associations à caractère touristique pour faire connaitre la wilaya et assurer la coordination entre les agences touristiques locales, régionales et nationales, le tourisme s’enfermera dans sa banalité. Mila pourrait diversifier ses offres avec la promotion du culinaire, du tourisme rural, de l’écotourisme et du tourisme religieux car cette wilaya assemble tous ces atouts. La carte touristique de la wilaya est à parfaire pour une amélioration de l’image qui drainerait davantage de visiteurs. Les pouvoirs publics se sont investis pour promouvoir le secteur mais il y a un maillon de la chaîne qui enraie la machine. A l’international c’est tout une autre stratégie à laquelle doivent s’atteler les professionnels du secteur. Celle consistant à se doter de véritables mécanismes de planification et de concertation en établissant un diagnostic juste de l’état du tourisme de la wilaya. Les chiffres ne reflètent guère l’ambition touristique à laquelle aspirent les citoyens de la wilaya.

Berkane S.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85