Auteurs d’un crime à AÏn Fakroun

5 et 17 ans de prison ferme pour les 2 frères

27 Mai 2018
880 fois

Abordant sa troisième semaine, la cour d’appel d’Oum El-Bouaghi a prononcé en cette fin de semaine, des verdicts de 5 et 17 ans de prison ferme contre deux frères impliqués dans une bagarre ayant entraîné la mort d’une personne. Selon le procès de renvoi, les faits de cette affaire remontent au mois d’octobre de l’année 2016 lorsque la victime, répondant aux initiales F.M âgée d’une quarantaine d’années et maçon de son état trouva la mort devant son domicile au quartier des Frères Bouafia ,suite à une agression . Selon le rapport des services de sécurité chargés de l’enquête, la victime fut d’abord attaquée par Z.A au volant d’un engin, une grue aidé par son deuxième  frère, Z.M qui utilisa lui aussi un autre engin. Non convaincus de cette agression, les deux frères se ruèrent sur leur victime à coups de pierres, ce qui fut fatal pour la victime. A partir des témoignages et de recoupements et déclarations des membres de la famille de la victime, les enquêteurs sont arrivés à identifier et localiser les auteurs de cette agression car les auteurs de ce crime se sont rapprochés en compagnie de leur père du domicile de la victime en lançant des projectiles. Lors de cette attaque, le frère de celui qui sera la victime, un imam entra en ligne et tenta de calmer les assaillants, malheureusement, les trois frères reviennent le lendemain et attaquèrent leur victime utilisant des engins avant de l’atteindre à coup de pierres. Sollicité par la justice, le médecin légiste opéra une autopsie et détermina avec exactitude les causes de la mort de la victime, un père de quatre enfants confirmant une hémorragie interne au niveau du crane en plus de plusieurs traumatismes au niveau du nez, la tête et la colonne vertébrale. Les trois accusés se défendirent tour à tour remettant en cause les charges retenues contre eux ; le cadet, âgé d’une vingtaine d’années avança que la victime travaillant comme maçon chez lui aurait fait des avances immorales et tenta même d’abuser de lui par la force et cela à plusieurs reprises.Les deux autres frères, avouèrent avoir utilisé leurs engins juste pour persuader la victime à ne plus s’approcher de leur frère cadet. Après les plaidoiries et les délibérations, le verdict tomba comme un couperet dans une salle pleine , 5 ans et 17 ans pour les deux frères ainés âgés de 30 ans et 31 ans au motif crime mortel avec préméditation , alors que le frère cadet a été élargi , le procureur de la république qualifiant cette affaire de grave prononça une peine de perpétuité pour Z.A et 20 de réclusion criminelle contre les deux frères, une sentence qui a fait réagir les familles des deux parties dans un brouhaha indescriptible qui a nécessité l’intervention des policiers pour remettre de l’ordre.

A. Tibet

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85