SETIF : Alimentation en eau potable durant l’été

Des mesures prises pour un approvisionnement régulier

10 Mai 2019
182 fois

Une batterie de mesures visant à assurer une meilleure alimentation en eau potable de la population de la wilaya de Sétif durant la saison estivale a été prise par la Direction locale de l’Algérienne des eaux (ADE), a-t-on appris hier de son directeur, Abdelaziz-Ali Kara.L’entrée en service de la station d’épuration des eaux du barrage El Maouane durant le mois de juin prochain permettra une hausse progressive de la quantité exploitée par cette station temporaire passant de 50.000 m3 /jour à 135.000 m3/jour, a précisé le même responsable.  Cette action, selon le même responsable, contribuera à améliorer l’alimentation en eau potable au profit des habitants des communes de Sétif, d’El Eulma, de Guidjel, de Kellal, Ain Abassa, Ouricia, Ain Arnat et Mezloug où la moyenne de distribution dépassera 15 heures/jour. Le parachèvement des travaux de réalisation de 11 forages dans la zone de Kherzat Youcef et de 15 autres au lieudit Chaâba El Hamra, à proximité de Ain Azel (Sud de Sétif), qui sont pris en charge par la Direction des ressources en eau (DRE), permettra de son côté, de garantir un approvisionnement quotidien en cette ressource vitale au profit des habitants des localités de Ain Oulmène, Ain Azel, Salah Bey, Bir Haddada, Resfa et El Hamma, a-t-il ajouté, soulignant que six forages sont actuellement exploités à Kherzat Youcef et 10 autres à Chaâba El Hamra, dans le cadre de ce projet.La majorité des localités de la région Nord de la wilaya gérées par l’ADE, à l’instar des communes montagneuses de Babour et Beni Aziz, Tizi Nebchar, Amoucha et Ouricia, ayant bénéficié de ce projet, sera à l’abri de la perturbation en eau potable durant le mois de Ramadhan et la saison estivale, a-t-il fait savoir. Le programme établi par cette société prévoit, a-t-il ajouté, un approvisionnement un jour sur deux dans la commune de Serdj El Ghoul qui est limitrophe à celle Babour et un jour sur trois dans les localités de Ouled Adouane de Dehamcha et Ain Touila, où la distribution de l’eau était programmée une fois chaque quatre ou cinq jours. Le problème de l’eau potable dans sept communes de la zone nord-ouest de la wilaya, sera résolu après l’entrée en service du projet des grands transferts des eaux dans sa partie Ouest n 2, depuis le barrage de Tichy (Béjaia) vers les réservoirs qui alimentent les communes de Guenzet, Harbil, Beni Ourtilane, Beni Chebana, Beni Mouhli, Ain Legradj et Drea Kebila, a affirmé la même source. Abdelaziz-Ali Kara a précisé, par ailleurs, qu’une quantité «considérable» faisant l’objet d’une opération de pompage depuis le barrage d’Ain Zada, dans la wilaya de Bordj Bou-Arréridj, pour l’alimentation de la population des villes de Sétif, d’Ain Arnat et d’El Eulma, avant la réalisation du barrage «El Maouane», sera transférée aux localités de Bougaâ et de Beni Oussine qui seront dotées d’une alimentation quotidienne. «Des efforts sont en cours dans le cadre de l’amélioration du service public et des conditions d’approvisionnement en eau en faveur du citoyen, afin d’assurer la gestion de l’ensemble des ouvrages d’eau des 60 communes de cette wilaya par l’ADE à l’Horizon 2020 et ce, après l’intégration de huit communes au titre de l’exercice 2018», a indiqué dans ce contexte ce responsable. Le directeur local de l’ADE a rappelé qu’un projet portant achèvement du réaménagement du réseau de distribution, au chef-lieu de wilaya, sur une distance de 98 km, a été lancé durant les derniers jours, parallèlement à l’annonce d’un marché pour l’acquisition des pompes d’intervention rapide pour la réparation des pannes et la création d’un nouveau réseau répondant aux normes internationales en vigueur, soulignant que 2 000 fuites ont été réparées le premier trimestre 2019. Le lancement du système de transfert des eaux de la zone Ouest 1, à partir du barrage Ighil Emda (Béjaia) vers celui d’El Maouane, en janvier dernier, avec une capacité de pompage de 378.000 m3/jour a permis le stockage d’environ 11 millions m3 au barrage d’El Maouane, a-t-on fait remarquer. Cette quantité, selon la même source, est jugée «suffisante» pour l’alimentation des diverses régions de cette wilaya marquées par une forte demande en eau durant le mois de Ramadhan et la saison estivale, signalant que l’opération de nettoiement des réservoirs d’eau a été finalisée dans le cadre de la prévention des maladies à transmission hydrique. 

R.C

Dernière modification le vendredi, 10 mai 2019 13:51
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85