Azzaba : Manque de liquidités aux agences postales

Le mécontentement gagne du terrain

29 Jui 2020
203 fois

La crise de liquidités  dans de nombreux bureaux de poste à travers  la wilaya  de Skikda   semble perdurer jusqu'à devenir une angoisse pour certains détenteurs de comptes chèques postaux (CCP) lesquels n’ont pu effectuer des retraits faute de liquidités, situation qui dure  depuis plus d’un mois. Une simple virée à travers la grande poste de la commune d’Azzaba nous a permis de constater la foule compacte qui s'est agglutinée depuis les premières heures de la matinée pour la perception de leurs salaires. Inconscients des risques de contamination par le coronavirus, où des files interminables de personnes se prolongent jusqu'à l'extérieur du bureau de poste au mépris des règles de distanciation sociale recommandées pour endiguer la progression du nouveau coronavirus. Les citoyens notamment les retraités, venus retirer leurs pensions, sont scandalisés par l'indisponibilité de liquidités sachant qu’ils attendent avec impatience le retrait de leur maigre pension « Il m’arrive de passer toute une journée pour une simple opération de retrait à cause de l’éloignement de la poste » a dénoncé un père de famille retraité, un autre client rencontré sur les lieux fulminera : « J’étais là depuis 5h du matin, spécialement pour retirer mon salaire mais hélas, je ne peux pas le faire avec cette longue file interminable’’. De n ombreux citoyens n'hésitent pas à exprimer leur désagrément en réclamant au receveur à propos de cette absence drastique d'argent liquide dans les agences postales de la wilaya. Cela serait dû à plusieurs facteurs, notamment la baisse des dépôts de fonds par les commerçants et les gestionnaires d’institutions économiques dans les comptes postaux et bancaires due à la suspension des activités commerciales et économiques à la suite de la pandémie du Covid-19, le virement des salaires des travailleurs relevant du secteur d’éducation ainsi que l’arrivée des bourses universitaires et des retraités à une même période. Cette rupture de disponibilité d’argent dans les agences postales de la wilaya a créé une sérieuse tension chez les usagers ce qui les oblige à se déplacer pour retirer leurs salaires dans d’autres wilayas limitrophes. Devant cet état de fait, les citoyens demandent aux responsables concernés d’intervenir en vue de résoudre cette situation préoccupante notamment avec l'avènement de l'Aïd El-Adha afin de leur permettre de faire face aux dépenses engendrées par cette fête.

Hanine Boucenna

Dernière modification le dimanche, 28 juin 2020 21:31
Évaluer cet élément
(2 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85