Elle implique d’anciens maires, un député et des fonctionnaires

Enquête sur une affaire de foncier à El Harrouch

19 Nov 2020
766 fois

Les autorités de la wilaya de Skikda ont ordonné l’ouverture d’une enquête dans une affaire impliquant d’anciens maires, directeurs et fonctionnaires de divers organismes et secteurs publics et un parlementaire qui auraient bénéficié de logements sociaux et de terrains dans la ville d’El Harrouch dans la wilaya de Skikda. Selon certaines sources, le chef de l’exécutif de Skikda a récemment adressé une correspondance à ladite municipalité afin de lui fournir un rapport détaillé et une liste de personnes qui ont bénéficié de logements sociaux, et qui ont accaparé des lots de terrain d’une manière illégale au niveau du lotissement n°07 situé sur la route de Bougrina pour la construction de villas, ce qui empêche certains des acquéreurs de ces terres de régulariser leurs situations . L’affaire faisait auparavant l’objet d’une enquête des services de sécurité en 2017 dans la partie relative à la construction, pour atteinte à la propriété immobilière , à la construction sans permis et abus de position, avant que les prévenus ne soient renvoyés devant le tribunal de Collo, et leur nombre était supérieur à 70 personnes, dont d’anciens maires, l’ancien secrétaire général, des employés municipaux et des fonctionnaires issus de divers organismes publics et un ancien parlementaire, des commerçants et des entrepreneurs, condamnés à des peines allant de un à deux ans de prison et des amendes financières. Cette affaire remonte à l’an 2000, lorsque des dizaines de citoyens ont saisi et détourné des parcelles de terrain dans le lotissement n ° 7, route de Bougrina, de manière chaotique, où ils ont construit des villas sans avoir obtenu de documents ou concessions juridiques des autorités locales, et parmi eux, il y a ceux qui ont déjà bénéficié de logements sociaux. Les mêmes sources ont indiqué que l’affaire avait déjà été soulevée sous le règne de l’ancien wali Faouzi Benhassine , qui avait alors ordonné une enquête sur l’affaire après qu’un groupe de citoyens eût soulevé le problème du logement dont souffre la région lors de sa visite à El Harrouch en 2018, en dénonçant des individus ayant bénéficié de logements sociaux et parcelles face au silence déroutant et décontractant des autorités locales. La décision d’Abdelkader Bensaid , le wali de Skikda, vient de rouvrir le dossier de cette affaire afin de mettre fin au phénomène de double bénéfice du logement et d’un bien foncier., car il y a ceux qui revendent des logements sociaux et reconstruisent des villas sur les parcelles qu’ils ont acquises en soumettant des dossiers au comité municipal pour le règlement, conformément à la loi en vigueur.

Imed Moues

Évaluer cet élément
(2 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85