Oum El Bouaghi : Transport

Nécessité d’un plan de circulation urbaine

23 Fév 2021
135 fois

Compte tenu de l'extension urbanistique de la ville d'Oum El Bouaghi ,et la croissance de sa population ,certaines commodités nécessaires au fonctionnement et gestion d'une agglomération avoisinant les 100.000 habitants , semblent ne pas suivre . De ce fait , elles entravent le bon fonctionnement de certaines activités de la ville ,voire les transforment en véritable calvaire pour les citoyens. Dans ce sillage ,la question de mise en place d’un plan de circulation urbaine et le fonctionnement des feux tricolores pour règlementer la circulation se pose à nouveau. Dans l'attente de réponses à ces deux interrogations ,l'anarchie de la circulation routière à l'intérieur de la ville d'Oum El Bouaghi semble se poursuivre ! Il n’est pas anodin que l'on croise le plus normalement un camion semi-remorque ,un bus de voyageurs ,et autres circulant et manœuvrant sans être inquiétés dans une cité résidentielle à l'exemple d' El Houria ,El Moustakbel et autres cités où des enfants jouent devant leur immeuble ou des personnes âgées assis devant leurs domiciles respectifs . Cela se passe en l'absence du fameux plan de circulation pouvant mettre fin à l'entrée carrément des véhicules poids lourds dans l'agglomération. Le stationnement anarchique de véhicules des deux côtés de l'avenue , induit des embouteillages ,voir du blocage carrément de la circulation en certains lieux . Les nombreux carrefours dépourvus toujours des feux tricolores tels Bouaziz Saadi ,siège de la municipalité ,face à la direction de la santé ,la double voie appelé communément "Stop" connaissent aux heures de pointe une anarchie indescriptible ,avec des klaxons ,brouhaha ,des cris de conducteurs à cause du blocage de la circulation , "C'est plus facile de conduire à Alger qu'à Oum El Bouaghi" souligne un conducteur ; une affirmation qui en dit long sur les insuffisances de la circulation routière et les retards cumulés dans la concrétisation de certaines équipements nécessaire pour assurer sa fluidité.

Kassem

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85