Maison des arts et des métiers

Le produit artisanal à l’honneur

10 Avr 2013
586 fois

Une exposition-vente nationale du produit artisanal et traditionnel se tient durant la semaine courante ( du 7 au 11 avril 2013 ) à la Maison des arts et des métiers sous l’égide de la Chambre de l’artisanat et des métiers sise à la cité du 26 avril. Pas moins de 20 wilayas participent à cette manifestation qui en est à sa 2ème édition dans la wilaya de Souk-Ahras avec un total de 40 exposants dans les créneaux suivants : bijouterie traditionnelle, poterie, gravure sur bois, verre, or et argent, dessins sur verre, décoration à base de coquillages, mosaïques de corail, vannerie, habits traditionnels, gravure sur marbre, maroquinerie, peinture sur tissu, broderie, ustensiles traditionnels, etc. Selon M. Bouzorna Ridha, le directeur de la Chambre de l’artisanat et des métiers, l’objectif recherché à travers cette manifestation est d’offrir aux artisans de la localité un cadre d’échanges et de contacts avec leurs homologues des autres régions du pays dans un souci de perfectionnement de leurs métiers ainsi qu’un espace de commercialisation pour leurs produits. “ Nous sommes fiers de recevoir autant de monde dans cette Maison de l’artisanat qui vient ainsi d’être mise en service lors de ce rendez-vous national. Il importe de savoir que l’Etat consent d’importantes enveloppes budgétaires pour la réalisation de ce type d’équipements mais qu’il attend en revanche un retour d‘écho de la part de ceux à qui ils sont destinés de façon à ce que, à terme, les sommes qui ont été dépensées dans cette optique, ne l’auront pas été vainement... Je saisis cette occasion pour rendre hommage au wali pour le précieux soutien qu’il apporte à ce secteur...” a-t-il notamment déclaré.  Pour sa part, le wali a souhaité que ce type de manifestation s’inscrive dans la durée pour permettre une plus grande perméabilité entre les différents acteurs de ce secteur et en faire d’autre part une tradition fixe capable, dira-t-il, de servir de mouroir aux problèmes pendants et de constituer par là-même un facteur de motivation pour l’ensemble des artisans dans la perspective de la relance du tourisme national et international. “ Nul doute que la volonté politique existe dans ce sens ne serait-ce qu’au vu des structures de base qui sont largement disponibles, il suffit seulement de donner une âme à toutes ces réalisations et ce rôle, je suppose, revient au mouvement associatif en général et aux artisans en particulier d’autant plus que ce créneau est susceptible de participer à la résorption du chômage chez les jeunes “ a-t-il insisté. Un vieux tapissier de Ghardaia nous fera cette confidence : “ Les responsables doivent penser à rendre disponible la matière première, il n’y a pas de raison qu’un pays comme l’Algérie qui est à vocation agro-pastorale puisse manquer à ce point de la laine sans quoi notre métier est voué à l’évanescence “. Un jeune Skikdi versé dans la confection traditionnelle des articles de cuisine comme la “ gasâa, la “ tejra “, les louches et cuillères en bois, etc.  se dit quelque peu bloqué dans son métier par les restrictions imposées par les services des Forêts quant à l’exploitation du bois à cette fin.

Hamid Fraga

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85