Potentialités touristiques de l’Ahaggar

Plaidoyer pour une exploitation optimale

07 Oct 2017
61 fois

L’importance de déployer davantage d’efforts pour l’exploitation optimale des potentialités touristiques existantes dans l’Ahaggar (wilaya de Tamanrasset) a été soulignée jeudi dernier par des acteurs et partenaires du secteur du tourisme contribuant à la préparation de la nouvelle saison touristique saharienne. Le directeur du tourisme et de l’artisanat (DTA), Abdelmalek Moulay, a mis l’accent sur la réactivation et l’encouragement des opportunités d’investissement touristique dans la région par l’adhésion et l’implication des différents partenaires du secteur. Le secteur du tourisme table actuellement sur l’encouragement du tourisme intérieur et l’implication de nouveaux acteurs dans cette démarche, notamment les jeunes à travers les manifestations juvéniles et culturelles qu’abrite la wilaya durant les vacances scolaires, la mise à profit des fêtes annuelles, dont l’avènement du nouvel an, pour faire connaître les atouts touristiques existants, en plus de l’exploitation des médias et des réseaux sociaux pour attirer les touristes nationaux et étrangers, a-t-il expliqué. Sarah Nedjadi, inspectrice à la DTA, a annoncé de son coté, la réouverture en prévision de la saison touristique 2017/2018, de trois circuits touristique dont celui du mont de l’Assekrem, un site très prisé par les touristes. Les responsables d’agences de voyage et de tourisme de l’Ahaggar émettent le souhait de voir cette opération élargie à d’autres circuits menant vers les zones du Tassili N’Ahaggar, Tagrira, Tazrouk Martoutek, et d’autres sites d’importance touristique susceptibles de booster le tourisme dans ces vastes régions. Pour le directeur de la chambre de l’artisanat et des métiers (CAM), Abdallah Legraoui, la CAM entend, à travers les expositions locales et nationales mises sur pied dans la région, valoriser le riche patrimoine artisanal saharien en vue de contribuer à la promotion des activités artisanales locales, l’encouragement de la destination touristique saharienne et l’accompagnement du développement touristique dans la région. La CAM entend également, selon le même responsable, intégrer de nouvelles techniques pour le développement des métiers et activités artisanaux, dont la bijouterie d’argent notamment, très prisée après la mise en place de la gemmologie, une formation dont ont bénéficié des artisans locaux auprès d’experts brésiliens ayant encadré, dans le cadre de la coopération algéro-brésilienne, l’école de gemmologie créée dernièrement dans la capitale de l’Ahaggar. La wilaya de Tamanrasset dispose en matière de structures touristiques de huit hôtels d’une capacité de 844 lits et 12 campings totalisant 784 lits, selon les données de la DTA.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85