Tebboune préside une réunion du Haut conseil de sécurité

Mise garde aux séparatistes

07 Avr 2021
1253 fois

Les tentatives de récupération politique font rage depuis le déclenchement du mouvement populaire du 22 février. Les autorités du pays n’ont eu de cesse de mettre en garde contre les agissements et autres manœuvres de « certaines parties » connues pour leurs accointances avec les pays qui ne portent pas l’Algérie dans leur cœur, ses positions de principes, n’arrangeant guerre leurs intérêts. Ces parties sont maintenant identifiées et nommées en tant que telles à l’endroit de l’opinion. Le Président Tebboune qui présidait, hier, le Haut conseil de sécurité a appelé le chat par son nom pour nous édifier sur le fait qu’il y a vraiment le feu en la demeure. Le MAK de Ferhat Mhenni et les islamistes qui nourrissent toujours l’espoir de concrétiser leur rêve pour fonder l’Etat théocratique qui constitue d’ailleurs leur raison d’être de ses derniers ont actionné leur plan subversifs attentatoires s’ il en est à l’unité du pays. Certains slogans ayant fait irruption dans les marches hebdomadaires puisés dans l’activisme des frères musulmans en Egypte donnent la mesure de la gravité des propos de Teboune qui va droit au but en dénonçant sur « les actes subversifs et les graves dérapages émanant de milieux séparatistes et de mouvances illégales proches du terrorisme, qui exploitent les marches hebdomadaires». Voilà que les choses sont dites clairement. Et elles ne sont certainement pas adressées aux hirakistes qui investissent tous les vendredis que Dieu fait, les rues du pays pour dire leurs revendications légitimes de rupture avec tous les modes de gouvernance qui ont eu cours depuis l’indépendance. La situation de crise sanitaire, économique et géopolitique a été mise à profit par ces spécialistes de la subversion qui ont cru pouvoir mettre exécution leur dessein déstabilisateur. Le communiqué rendu public en parle est sans ambages. Il est notamment écrit «Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, Chef suprême des forces armées, ministre de la Défense nationale a présidé, mardi 6 avril 2021, la réunion périodique du Haut Conseil de Sécurité, consacrée à l’évaluation de la situation générale du pays sur les plans politique et sécuritaire», lit-on dans le communiqué. «Après avoir écouté les interventions des membres du Haut Conseil de Sécurité sur les questions inscrites à l’ordre du jour, le président de la République a salué les efforts déployés par les institutions de l’Etat pour la préparation des élections législatives du 12 juin 2021, mettant l’accent sur l’impératif de prendre toutes les mesures nécessaires pour garantir la réussite de cette échéance», a ajouté la même source. « Selon la même source. A ce propos, «le président de la République a affirmé que l’Etat sera intransigeant face à ces dérapages, qui sortent du cadre de la démocratie et des droits de l’Homme, donnant instruction pour l’application immédiate et rigoureuse de la loi en vue de mettre terme à ces activités non innocentes et à ces dépassements sans précédent, notamment à l’égard des institutions et symboles de l’Etat, et qui tentent d’entraver le processus démocratique et développemental en Algérie», a conclu le communiqué. Les propos du Président ne prêtent pas à équivoque. La force doit rester à la loi. Face aux dérives qui peuvent acheminer la situation à la confusion voire à l’anarchie dont le mouvement populaire est innocent, ses idéaux étant claire.  

SL

Dernière modification le mardi, 06 avril 2021 21:19
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85