Jeux de la solidarité islamique 2017

Un groupe de jeunes athlètes pour faire bonne figure à Bakou

11 Mai 2017
90 fois

L’Algérie a engagé 118 jeunes athlètes lors des 4es jeux de la Solidarité islamique (JSI-2017) dont le coup d’envoi officiel sera donné demain à Bakou (Azerbaïdjan), avec l’objectif de leur permettre de préparer les échéances à venir tout en se battant pour monter sur le podium. Le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS), qui chapeaute cette participation, espère un rendement «correct», des résultats «honorables» et remporter «le maximum de médailles» à Bakou. «Plusieurs disciplines préparent des compétitions importantes à l’instar du Mondial U-21 pour le handball. Ces jeux islamiques sont une belle opportunité pour cumuler davantage d’expérience en prévision notamment des jeux Africains de la jeunesse (JAJ-2018) qui auront lieu en Algérie. Cette stratégie ne doit pas nous faire oublier que nous devons gagner des médailles à Bakou», a indiqué un responsable du MJS à l’APS. Les équipes masculines algériennes de football et de handball sont en Azerbaïdjan depuis vendredi dernier car leurs tournois ont déjà débuté. Sous la houlette du coach Chafik Ameur, le Onze national, qui devra constituer la future équipe olympique, s’est imposé lundi face à la Turquie (2-1), alors que la sélection de handball U-21, entraînée par Rabah Gherbi,  a été battue mardi par les seniors de l’Arabie Saoudite (26-13). L’Algérie sera présente à Bakou dans 14 disciplines : football (23 joueurs), handball (15), basket 3x3 (4), volley-ball (14), tir sportif (5 athlètes), karaté-do (7), judo (10), haltérophilie (1), natation (8), lutte (4), athlétisme (12), gymnastique (3), boxe (9) et handisport (judo visuel, 3). «Les Fédérations ont sélectionné leurs meilleurs espoirs. Quelques unes d’entre elles ont pronostiqué des médailles. Nous constaterons sur place les forces en présence pour évaluer nos chances, mais une chose est certaine, les athlètes algériens vont se donner à fond. On fera les bilans après la fin des jeux», a expliqué le MJS qui a désigné l’haltérophile Walid Bidani (champion du monde juniors en 2014) comme porte-drapeau de la délégation algérienne lors de la cérémonie d’ouverture des 4es jeux de la Solidarité islamique, prévue demain au stade olympique de Bakou.

Faire mieux qu’à Palembang en 2013

La délégation algérienne est composée de 182 membres dont 14 journalistes qui assureront la couverture médiatique des JSI-2017. Le premier contingent, composé de 56 personnes (football et handball) s’était envolé vendredi pour Bakou sous la conduite de la chef de délégation, Nouria Benida Merrah. Un autre groupe composé de 48 membres a quitté Alger lundi, il a été suivi par un 3e contingent mardi (31 personnes) et un dernier hier (33 personnes). Le retour de la délégation sportive algérienne au pays est programmé par groupes, entre le 18 et le 23 mai. Vingt-deux (22) disciplines sont inscrites au programme des JSI-2017: athlétisme, natation, plongée, basket-ball, volley-ball, handball, taekwondo, karaté-do, wushu, gymnastique artistique, gymnastique rythmique, lutte, tennis, tennis de table, football, water-polo, boxe, tir sportif, haltérophilie et deux disciplines handisports (judo visuel et athlétisme) ainsi que le Zurkhaneh (sport local aux jeux d’armes, réservé aux hommes). La directrice de la cérémonie d’ouverture, Catherine Ugwu, a promis d’offrir aux spectateurs pendant deux heures «un show original», fruit des efforts de plus de 5.000 participants. «Ce sera un spectacle très visuel, axé sur le contenu. La cérémonie d’ouverture de demain sera donc une célébration de la culture azerbaïdjanaise et islamique», promet-elle. Lors des 3es JSI, l’Algérie avait été représentée par 77 athlètes à Palembang (Indonésie), remportant un total de 19 médailles (5 or, 6 argent, 8 bronze). La mission sera donc d’améliorer un peu cette moisson, souhaite le responsable du MJS. Les JSI, qui sont organisés par la Fédération sportive de la solidarité islamique, un organe de l’Organisation de la coopération islamique (OCI), devraient drainer plus de 4.000 athlètes issus des 57 pays membres de l’OCI. La première édition des jeux de la Solidarité islamique a eu lieu à La Mecque (Arabie Saoudite) en 2005. La troisième s’est déroulée à Palembang (2013), tandis que la deuxième, prévue en 2010 à Téhéran (Iran), a été annulée.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85