L’EN assure et rassure

Des fennecs solidaires et généreux

25 Jui 2019
209 fois

Sans être étincelants, les Algériens ont réussi leur entrée. Bien en place tactiquement, généreux dans l’effort et surtout solides défensivement, les protégés de Djamel Belmadi ont assuré l’essentiel, face à un adversaire certes moyen, mais tenace. Très appliqués du début jusqu’à la fin de la rencontre, ils ont montré de belles dispositions et donné l’impression d’être en mesure de monter en puissance au fil de la compétition. Solidaires et collectifs, à l’image d’un Feghouli altruiste et en plein possession de ses moyens, ils n’ont pas rechigné à la besogne. Dans un match-piège qu’il ne fallait pas rater, ils ont gagné, sans trembler et sans encaisser de buts. Si Raïs M’bolhi n’a pas été sollicité, c’est grâce à son compartiment défensif, très costaud dans la couverture et bon dans la relance. Un compartiment où Attal s’est distingué comme un défenseur de classe mondiale. Au vu de la prestation du sociétaire du club français, l’OGC Nice, on comprend mieux maintenant pourquoi Diego Simeone, l’entraineur de l’Atletico de Madrid insiste tellement pour l’avoir dans son équipe. Ses coéquipiers ont, eux aussi, été à la hauteur. En effet, Mandi, Belamri et Bensebaïni ont été sobres et disciplinés tout au long de la rencontre. Quant à Guedioura, il s’est dépensé à fond pour faire le ménage en milieu de terrain. Auteur d’une prestation honnête, le joueur de Nottingham Forest, a bien réussi son retour en équipe nationale. Il est bien dommage que la disponibilité dont ont fait preuve Belaïli, Benacer et Bounedjah n’ait pas été mise à profit, en raison de l’absence d’un passeur attitré ; étant donné que Riad Mahrez, et malgré quelques éclats techniques, n’a pas eu le rendement souhaité. Mais quoi qu’il en soit, l’équipe, dans son ensemble, a prouvé qu’elle a les moyens de progresser rapidement. Et Djamel Belmadi a raison, dans ce cas, de garder les pieds sur terre, après ce premier succès très précieux, en attendant la suite. « Sans prétention, je pense que nous avons été bons aujourd’hui. Les joueurs ont fait le boulot et ce n’est pas le Kenya qui a été mauvais. » C’est vrai que la première mi-temps était plus aboutie mais je pense qu’on a essayé de gérer en seconde période. Ce succès ne change rien pour nous ni à notre statut. On n’est pas favoris et les résultats du pays organisateur le montrent très bien. Maintenant, il faut continuer sur cette lancée. Surtout contre le Sénégal qui a des joueurs de qualité», a déclaré le sélectionneur national, à l’issue de la victoire remportée face au Kenya. Interrogé sur la prestation de Riad Mahrez, qui, soit dit en passant, ne reflète pas son niveau réel, Djamel Belmadi a demandé à ce qu’on ne mette pas trop de pression sur ce joueur pétri de qualités. « Il faut mettre moins de focus et d’attention sur Mahrez. On sait qu’il est talentueux et qu’il joue dans un grand club mais il ne faut pas lui mettre trop de pression. Riyad n’a pas envie d’avoir le statut de star. Il a envie de faire une belle coupe d’Afrique et il a marqué aujourd’hui. Après, les comparaisons avec Salah ou autre, je laisse ça aux médias de le faire mais je pense que Riyad n’y pense pas trop», a-t-il souligné. Visiblement satisfait de la prestation du groupe, le sélectionneur national refuse de s’emballer pour autant, en attendant le vrai test, jeudi prochain face au Sénégal, un des favoris de cette compétition.

Mohamed Mebarki

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85