3ème journée de la CAF/ Enyimba-ESS (cet après-midi à partir de 14h à Aba)

L’aigle noir décimé mais décidé

04 Avr 2021
677 fois

Jouant de malchance, le onze phare d’Ain Fouara est une nouvelle fois obligé d’aborder la compétition africaine sans de nombreux cadres et pas des moindres. Suspendu, Ghacha qui n’a pas terminé la dernière confrontation Ahly Benghazi–ESS n’a pas fait le voyage. Il en est de même pour Meddour, Ferhani, Messala, Derfalou, Loumity (blessés) et Touré qui vient de résilier unilatéralement le contrat le liant à son désormais ex-club devant verser au malien sept mois de salaires s’il ne veut pas subir les foudres de la FIFA ne badinant pas dans ce genre de dossiers. Ceci dit, l’absence de pas moins de sept éléments ne passera pas inaperçue à Aba, où les noirs et blancs devront se retrousser les manches, livrer un très grand match et rester concentrés tout au long d’une empoignade qui sera, sans nul doute, impactée par l’état de la pelouse, la chaleur et probablement l’arbitrage africain capable du meilleur comme du pire. Ayant fait l’impasse de la dernière confrontation ESS-ASAM, les Louafi, Debbari et Laribi ne seront pas trop à l’aise dans la défense ententiste, laquelle aura fort à faire devant de remuants et athlétiques attaquants d’Enyimba. Un adversaire qui va sans nul doute profiter des facteurs terrain et climat pour se défaire de l’aigle noir, appelé à tenir le coup et à bien préparer le match retour prévu pour le 11 avril courant au stade du 8 mai 1945, à partir de 20 heures. Pour contrer un adversaire fougueux, Kouki va opter pour la prudence, la fermeture des espaces, le renforcement de l’entre jeu, les contres et la rapidité de joueurs tels Amourra et Bekrar, continuant leur apprentissage en Afrique, pléthorique en bonnes et mauvaises surprises. Malgré les difficultés et les nombreuses indisponibilités, Amir Karaoui, tirant ses partenaires vers le haut, garde espoir et la tête sur les épaules. « Ce n’est pas du tout évident d’aborder une aussi importante étape de la compétition sans de nombreux cadres tancés par des blessures. Il est vrai que la mission au Nigeria ne sera en aucune manière une simple sinécure pour le groupe devant relever le défi, prendre une revanche sur le sort et déjouer tous les paris. Le collectif est certes décimé par la guigne des blessures, mais il est en revanche décidé à refaire surface, à marquer des points et à réaliser un grand coup », souligne le porteur d’eau de la formation sétifienne n’ayant pas l’intention de lâcher prise. 

A Bendahmane

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85