Après avoir détruit la Libye

Bernard Henri Lévy soutient le MAK

17 Avr 2016
2764 fois

L’homme qui a provoqué le chaos en Libye voisine, nourrit un doux rêve de reprendre son funeste scénario en Algérie. Bernard-Henri Lévy (BHL) puisque c’est de ce triste personnage qu’il s’agit vient d’offrir «généreusement» les colonnes de sa revue «La règle du jeu», au Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie (MAK) pour soutenir la manifestation d’hier à Partis. Le faiseur de guerre BHL, ne perd pas espoir de voir la Kabylie se détacher de l’Algérie pour mettre le pays à genoux comme ce fut le cas de la Libye et de la Syrie.

Sous le titre «Kabyles : un peuple sans reconnaissance en Algérie», ce sioniste attitré a clairement lancé un appel  de soutien à la manif’ du MAK pour «l’autodétermination de la Kabylie». Il faut dire que les slogans du mouvement de Ferhat Mehenni font saliver le néo colonialiste. «Les Kabyles manifestent, ce dimanche 17 avril à Paris, pour la reconnaissance de leurs droits en Algérie et pour une société laïque», écrit le journal de BHL. Et d’ajouter : «Des amis kabyles nous ont demandé de relayer l’appel du gouvernement provisoire kabyle à manifester à Paris ce dimanche 17 avril. Nous le faisons d’autant plus volontiers que les thèmes de la manifestation, tels qu’ils sont précisés dans le bref texte qu’ils nous ont adressé, nous paraissent légitimes». C’est évidemment moins le salut de la Kabylie qui importe à BHL  que son souci de mettre l’Algérie dans la mire des alliés pour rééditer le film d’horreur libyen.  Il s’appuie dans son soutien au MAK  qu’il y a en Kabylie, l’«exigence d’une société libre, ouverte, démocratique et laïque». Ce chef de guerre qui se présente en «philosophe», promet de «revenir sur le combat que mènent les Kabyles, ce peuple sans Etat comme le sont les Kurdes, contre ce qu’il nomme le colonialisme algérien», lit-on dans sa revue «La règle du jeu». Le texte appelant «les Kabyles de France et tous les Kabyles» à marcher pour «rendre hommage aux civils kabyles tués lors du printemps berbère de 1980» et «aux 128 civils kabyles tués lors du printemps noir de 2001», est accompagné d’une vidéo montrant des précédentes manifestations du MAK en Algérie et en France. Et dans leur volonté de rendre l’équation  algérienne plus «terrifiante» aux yeux de l’opinion française, le MAK et son BHL réclament «la libération des prisonniers politiques mozabites enfermés dans les geôles algériennes depuis neuf mois dans l’indifférence internationale générale» y est –il écrit. Intervenant à quelques jours de la célébration du 36ème anniversaire du printemps berbère et au 16ème anniversaire de l’autre printemps noir, cette sortie médiatique de BHL, ne peut signifier autre chose qu’une tentative de semer la confusion en Algérie. Ce vil personnage qui appelle à soutenir un «Etat Kabyle», ne pipe mot quand il s’agit de défendre les Palestiniens spoliés de leur terre par l’entité sioniste.

 Imane B

Dernière modification le dimanche, 17 avril 2016 19:05
Évaluer cet élément
(4 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85