BOUZINA

Appel pour promouvoir les activités agricoles de la femme rurale

Publié dans Batna Jeudi, 05 janvier 2017 00:00
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Divers intervenants et membres du mouvement associatif de Bouzina, localité située en pleine zone montagneuse des Aurès, à 80 kilomètres au sud-est de Batna, lancent un appel insistant pour promouvoir les activités agricoles de la femme rurale. Ainsi, une demande pressante est adressée à diverses structures pour que les projets formulés par la femme rurale activant en milieu agricole soient pris en considération. Des revendications ont été, par ailleurs, adressées  aux décideurs locaux pour qu’ils offrent les conditions nécessaires afin de valoriser le travail agricole, en général avec l’ouverture de pistes et la mise à niveau des eaux destinées aux cultures maraîchères et fruitières. Sachant que la localité de Bouzina dispose d’espaces utiles favorisant l’essor agricole mais   les moyens matériels  font défaut.  Les femmes rurales de la région des Aurès, comme tant d’autres vivant à travers le territoire national,  arrivent à répondre  aux exigences des mutations socio-économiques, en offrant une aide précieuse aux hommes dans l’exploitation des champs agricoles, l’élevage des ovins, bovins et caprins ainsi que dans l’aviculture et l’apiculture entre autres. Le programme du renouveau rural accorde de l’importance à la femme rurale en lui donnant l’opportunité de créer des activités agricoles rentables en autres, mais beaucoup de choses pour traduire sur le terrain, ce qui existe sur du papier. Durant les présents programmes de développement et dans le contexte des programmes communautaire que ce soit dans la région des Aurès ou ailleurs, l’état a injecté des sommes colossales se chiffrant en centaines milliards sans parvenir à donner une impulsion réelle à la vie dans la campagne et sans arriver à changer le quotidien plat des populations rurales qui végètent  dans un espace réduit où les choses semblent en stagnation perpétuelle. Ce qui incite des groupes de citoyens et citoyennes à sortir de leur réserve et à demander avec insistance qu’on les accompagne dans leurs efforts d’activer dans les créneaux agricoles constituant l’unique gagne-pain pour une large frange de la communauté. 

N.Bakha

Lu 36 fois

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Caricature

Les plus lus

Commentaires

Qui sommes-nous ?

Quotidien indépendant d’information édité par la Eurl Hippone Edition et Communication au Capital de 1.000.000,00 DA.

Siège Social
Cité 240 lgts Plaine Ouest Annaba BP 893 RP Annaba.

  • Rédaction et Publicité :
    6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba
  • Tél : 038 86.07.11
  • Fax : 038 86.07.12
  • Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.