Redevances électriques

Huit communes face à leurs créances

05 Jan 2017
93 fois

Confrontée à une accumulation de créances et à des factures de consommation électrique non payées par des structures et établissements publics, la Sonelgaz de Batna menace de recourir à des coupures systématiques pour récupérer son argent. Si pour les simples abonnés disposant de compteur individuel, des coupures sont normalement opérées en cas de non- paiement prolongé de factures d’électricité, les choses sont à entreprendre avec plus de précautions quand il s’agit de structures publiques qui doivent assurer leurs services  aux citoyens. Dans le cas de coupures d’électricité, les structures administratives de par leur inactivité causent  des désagréments certains aux administrés et suscitent des  mécontentements justifiés de la population. Des facilités de paiement sont toujours accordées pour permettre un règlement par échéance mais sans effets dans certains cas de figure. Ainsi, pas moins de 6 sièges de communes   à savoir ceux de N’gaous, K’sar Belzma, Bitam, Sefiane, Ras El Ayoune, Bitam, Ouled Amar et Boumegeur, ont vu une coupure momentanée et préventive pour inciter ces  mêmes communes  à payer leurs redevances découlant de la consommation d’électricité, qui s’élèvent à plus de 20 milliards de centimes. Il y a aussi, trois structures universitaires qui sont ciblées par ces coupures. Toutefois, les responsables de ces trois structures affichent leur volonté à régler les factures  le plus tôt possible. Pour le cas des sièges communaux, le problème est différent. En effet, la facture de l’éclairage public et de l’électricité en général, pose souvent problèmes pour plusieurs communes déficitaires, éprouvant de grandes difficultés à joindre les deux bouts et incapables, de ce fait, d’ entreprendre des actions spécifiques à destination de la communauté sans avoir recours à des aides étatiques. Pour rappel, les pouvoirs publics sont, à maintes reprises, intervenus pour aider financièrement des communes à payer leurs factures d’électricité et à faire face à leurs engagements, comme ce fut  le cas, il y a quelques temps  , des communes de Kimel, Ghassira, Azil Abdelkader, Tigherghar, Djezzar, Taxlent, Lemsen, Maafa, Ouled Sellam, Guigba, Boulhilet et Beni Fedhala, qui ont fait l’objet de  coupure de courant pour accumulation excessive de factures d’électricité impayées. 

Nasreddine Bakha

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85