Aéroport Rabah Bitat

Déjà beaucoup d’anomalies

09 Jan 2017
385 fois

L’aérogare de Annaba inaugurée en grande pompe, il y a près d’une année après des  travaux  qui ont duré une dizaine d’années, se retrouve déjà avec plusieurs anomalies dans son fonctionnement voire dans sa gestion proprement dite. En effet, les visiteurs de cette aérogare ou les passagers qui l’empruntent auront constaté différentes anomalies et non des moindres dans cette infrastructure. Dès l’entrée, s’offrent à nos yeux, ces palmiers d’ornement implantés le long de la double voie d’accès qui donnent l’impression d’avoir été calcinés par quelque incendie compte tenu de leur aspect morbide puisque les palmes vertes ont disparu . Au niveau du parking payant, il faudrait carrément sortir de votre véhicule pour actionner le distributeur de ticket  placé trop haut ou alors il faudrait avoir des bras deux mètres de long . En accédant à l’aérogare proprement dite , le scanner  devant contrôler les passagers a été placé à l’intérieur du hall  à une dizaine de mètres  de l’entrée alors que sur le plan sécuritaire, il aurait été plus judicieux de le placer juste à l’entrée en prévoyant un tunnel d’abri pour les passagers ou les visiteurs . Une fois à l’intérieur du grand hall, au compartiment d’arrivée des passagers, la cellule photoélectrique de la porte de sortie, ne fonctionne pas tout en restant ouverte à tous les aléas donnant même l’idée à certains visiteurs de l’emprunter pour éviter le contrôle  au scanner de l’accès principal et obligatoire pour tous. La peinture murale et spécifique  montre les malfaçons et les ‘’gonflements ‘’ induits par les fuites d’eau des toilettes. Quant au compartiment d’arrivée des bagages, le temps   pour récupérer vos bagages est de trois quarts d’heure minimum, alors qu’entretemps des ‘’connaissances ‘’ se permettent même d’y accéder bravant toutes les règles de sécurité et quand bien vous arrivez à les récupérer, les chariots affectés à cet effet caracolent avec des roues déformées. Les réceptions hâtives de cette infrastructure ont induit des lacunes qu’il faudra combler au plus tôt  pour préserver ce qui doit l’être, car déjà le bon sens populaire lui a attribué le sobriquet de ‘’Aéroport des 7 erreurs !’’

R.C

Dernière modification le dimanche, 08 janvier 2017 20:34
Évaluer cet élément
(2 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85