Souk-Ahras: Eau potable

La consommation journalière atteindra 155 litres par habitant en 2018

11 Jan 2017
81 fois

La consommation journalière en eau potable, dans la wilaya de Souk Ahras, passera de 111 à 155 litres par habitant en 2018, à la faveur de la réception de plusieurs infrastructures hydrauliques, actuellement en cours de réalisation, a-t-on appris mardi auprès des services de la wilaya. La même source a précisé que le parachèvement des travaux du projet du barrage d’Oued Melag, d’une capacité de 150 m3, permettra essentiellement d’alimenter le complexe de transformation du phosphate dans la commune d’Oued El Keberit, ajoutant que cet ouvrage alimentera également en eau potable les habitants et les périmètres agricoles des communes frontalières de la wilaya de Souk Ahras, ainsi que certaines communes de la wilaya de Tébessa, notamment El Aouinet et Ouenza. De même, la réception du barrage d’Oued Djedra, lancé en chantier en 2012 qui totalise actuellement un taux de 70 % d’avancement de travaux pour une capacité de stockage de 35 millions de  m3, devra amplement contribuer à l’augmentation du taux de l’approvisionnement des habitants de la wilaya en cette denrée vitale, a-t-on noté. Les services de la wilaya ont aussi fait savoir que les travaux de réalisation du barrage d’Oued laghnem dans la commune frontalière de Lakhdadra, d’une capacité de 37 millions m3 seront prochainement lancés soulignant que cette infrastructure est destinée à alimenter les habitants des communes de Ouled Moumen, Lahdada, Lakhdara et Sidi Fradj.  Il est à noter que deux (2) infrastructures hydrauliques ont été déjà livrées dans la wilaya de Souk Ahras. Il s’agit du barrage d’Aïn Dalia, qui alimente en eau potable les villes de Souk Ahras, Tébessa et Oum El Bouaghi et celui de  d’Oued Echaref, d’une capacité de 150 millions  m3 est destiné à irriguer les périmètres agricoles de Sedrata. La réception des trois (3) nouvelles infrastructures hydrauliques consolidera les efforts déployés en matière de renforcement de l’approvisionnement en eau potable et augmentera à cinq (5) le nombre des barrages dans la wilaya, a signalé le directeur local des ressources en eau, M. Saïd Ramoul, affirmant que ces projets permettront d’éliminer le problème de dotation en AEP à Souk Ahras.  En outre, ce responsable a annoncé, qu’en plus du lancement prochain d’un projet de l’alimentation en AEP  de 50 mechtas, des opérations d’assainissement seront également programmées. Une enveloppe financière de l’ordre de 750 millions DA a été mobilisée afin d’assurer la réalisation de ce programme de rattrapage inscrit, en 2015, au profit de la wilaya de Souk Ahras, dont un montant de 300 millions a été réservé pour la concrétisation du projet de la protection de la région de Sedrata des inondations.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85