DG des impôts, Abderrahmane Raouya à la chaîne III

“La hausse de la TVA ne concerne en rien les produits alimentaires”

10 Jan 2017
36 fois

Le directeur général des Impôts, Abderrahmane Raouya, a rassuré sur la solidité de la situation financière du pays grâce à l’augmentation des recettes fiscales ordinaires. Intervenant hier sur les ondes de la chaîne III de la radio algérienne, le DG des Impôts a affirmé que la loi de Finances de 2017 n’est guère pénalisante pour le citoyen. Selon lui, il n’y a pas eu de nouvelles taxes ni d’augmentation importante des taxes existantes. Abderrahmane Raouya estime que cette loi tant décriée par les syndicats et les partis de l’opposition « tend à réaliser un cadrage de programmation budgétaire étalé sur trois années, pour assurer une meilleure gestion et visibilité sur les dépenses publiques. “Pour la première fois, le gouvernement met en place un cadrage de programmation budgétaire sur trois années. Cela va nous permettre d’appuyer davantage notre politique de consolidation budgétaire en contenant notamment les dépenses dans un niveau soutenable et atténuant ainsi la tension sur le budget de l’Etat », a affirmé M.Raouya qui précise qu’en prenant cette décision, « le gouvernement entend pérenniser sa politique sociale et mettre en place des mesures d’encouragement des secteurs productifs ». Le DG des Impôts considère cette projection dans les dépenses et les recettes, n’est pas de nature à mettre fin aux lois de Finances complémentaires qui interviendraient en cas de nécessité d’ajustement budgétaire. M.Raouya a précisé que la projection budgétaire sur trois ans répond à la demande du gouvernement dans ce sens afin qu’il atténue les répercussions de la chute du prix du pétrole sur le budget de l’Etat. Le DG des Impôts est revenu sur le recouvrement de la fiscalité en notant une évolution significative. Il parle ainsi d’une augmentation substantielle des recettes tirées de la fiscalité ordinaire comme il fait état du recouvrement des 3.000 milliards de dinars. C’est une évolution de 11%. La fiscalité pétrolière a baissé de 16%. Abderrahmane Raouya a, en outre, assuré que l’Administration fiscale œuvre pour intensifier le contrôle et l’activité de recouvrement. Selon lui, la lutte contre la fraude fiscale et l’exportation frauduleuse de fonds est également renforcée. Il s’agit là, a-t-il précisé, d’un objectif majeur qui s’ajoute aux efforts consentis dans le recouvrement. « En cernant et en identifiant les secteurs et les contribuables à risque, nous cernons mieux la fraude et l’évasion fiscale », a-t-il souligné. Pour étayer ses propos,  Abderrahmane Raouya a indiqué que durant la seule année 2016, il a été enregistré quelque 800 dépôts de plainte contre des fraudeurs ayant fait l’objet de contrôles fiscaux. Les plaintes concernaient l’utilisation de faux documents et de noms fictifs. La fraude est telle qu’il y a toute une commission qui est installée pour y faire face. Le DG des Impôts a précisé que l’administration fiscale ne dépose pas plainte tous azimuts mais elle cible plutôt les gros fraudeurs. Sur un autre dossier, celui de la conformité fiscale volontaire, Abderrahmane Raouya a affirmé qu’elle est toujours en vigueur comme souligné dans la loi de Finances 2017. Pour lui, en maintenant cette disposition, les pouvoirs publics veulent donner une nouvelle chance aux citoyens de déposer son argent auprès des banques en réglant simplement un taux de 7% sous forme d’impôt, « afin d’assainir leurs situations fiscales ». Au sujet de ‘l’augmentation de 2% du taux de la TVA dans la loi de Finances, le DG des Impôts a insisté sur le fait qu’elle ne concerne en rien les produits alimentaires de consommation courante.   

 Yanis Belmadi  

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85