VIEILLE VILLE DE CONSTANTINE

Effondrement partiel d’une maison à Souika

Publié dans Constantine Jeudi, 12 janvier 2017 00:00
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Une partie d’une maison  s’est effondrée, hier, à Souika, à la rue Bekhouche Abdessalem plus précisément. Aussitôt alertés par des témoins, les éléments de la protection civile se sont dépêchés sur les lieux. Aucune victime, heureusement, n’est à déplorer dans cet énième effondrement enregistré à la vieille ville de Constantine. Cette maison qui était l’objet, rappelons-le, de travaux de restauration s’écroule, ainsi, sous le regard indifférent des responsables ayant la charge du dossier de la vieille ville. Elles sont plus de 17 maisons, au total, qui viennent de s’effondrer ces derniers mois. Et la liste risque de s’allonger si des mesures radicales ne seront pas prises dans les jours à venir. La situation est vraiment critique. La vieille ville a vraiment besoin d’un plan d’urgence.  Selon un représentant du comité de quartier, nous ne voulons plus de promesses mais des engagements et des actions concrètes. Faut-il qu’une catastrophe surgisse pour venir ensuite recenser les victimes ? s’interrogea-t-il. Un scénario qui demeure, malheureusement, très plausible au regard de l’état avancé de dégradation de Souika, ou plutôt de ce qui reste de la vieille ville. Il s’agit, faut-il encore une fois le rappeler,  de vies humaines qu’il faudra tout simplement protéger. Excédés par cette histoire d’effondrement de leurs maisons, les habitants de Souika interpellent, aujourd’hui et plus que jamais,  les autorités locales afin qu’elles interviennent avant qu’il ne soit trop tard.  

M.K

Lu 55 fois

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Caricature

Les plus lus

Commentaires

Qui sommes-nous ?

Quotidien indépendant d’information édité par la Eurl Hippone Edition et Communication au Capital de 1.000.000,00 DA.

Siège Social
Cité 240 lgts Plaine Ouest Annaba BP 893 RP Annaba.

  • Rédaction et Publicité :
    6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba
  • Tél : 038 86.07.11
  • Fax : 038 86.07.12
  • Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.