UNE CHRONIQUE DE BOUAKBA IRRITE L'ARMÉE

Ferme rappel à l’ordre du MDN

20 Oct 2013
8995 fois

Le ministère de la Défense a violemment réagi à une chronique de notre confrère d’El Khabar, Saâd Bouakba publiée vendredi. Dans sa fameuse «Noqtat Nidham» (Point d'ordre) intitulée vendredi, le journaliste s’interrogeait : «Avons-nous besoin d'une expertise internationale pour organiser des funérailles?». Ce titre ironique évoquait la dernière rencontre entre le président Bouteflika et le chef d’Etat-major de l’armée Ahmed Gaïd Salah dont il était question notamment des funérailles du général vietnamien Vo Nguni Giap. Saâd Bouakba s’interrogeait sur l’opportunité d’un tel sujet entre le ministre de la Défense et son adjoint alors que le feu prend à nos frontières. Il n’en fallait pas plus au ministère de la Défense pour réagir via un communiqué curieusement diffusé vendredi dernier à… 23h. Le département de la Défense nationale s' y est interrogé avec «étonnement» sur les causes ayant poussé «certaines plumes» à s'en prendre à l'institution militaire. Il a dénoncé une «campagne tendancieuse menée par certaines plumes contre l'institution militaire ces derniers temps» et «s'interroge sur les motifs d'une telle entreprise tout en condamnant ces méthodes médiatiques immorales», le communiqué de la Défense met ensuite le doigt sur la plaie en citant nommément la «Noqtat Nidham» (Point d'ordre) du journaliste Saad Bouokba, publiée dans le n° 7226 du quotidien «El Khabar», paru vendredi. Le ministère de la Défense considère ainsi que ce qui a été écrit par l'auteur de cette colonne «laisse transparaître un acharnement clair et une attaque manifeste contre l'institution militaire, assortis de diffamation et de provocation à l'endroit des cadres de l'Armée nationale populaire (ANP), d'une manière totalement étrangère à la déontologie du métier de journaliste». Saâd Bouakba se défend «La teneur de cette colonne dénote d'une ingratitude envers les efforts et les sacrifices consentis par l'ANP pour rétablir et consolider la sécurité et la stabilité du pays et réaliser des résultats concrets que même l'ennemi ne saurait dénier», lit-on dans le communiqué. Et au ministère de la Défense d’expliquer que cette fameuse audience accordée par «son excellence le président de République», au vice-ministre de la Défense nationale, Chef d'Etat-Major de l'ANP a permis à ce dernier «de lui faire un compte rendu sur la situation sécuritaire du pays et évoqué, par la même occasion, la participation de la délégation algérienne aux funérailles de l'ami de la Révolution algérienne, le général Vo Nguni Giap qui mérite toute la considération et la reconnaissance». Le ministère de la Défense s’est dit aussi réserver le droit de «poursuites judiciaires» contre le journaliste et la publication. Mais le journaliste a lui aussi réagi hier à ce communiqué à travers le forum du journal El Khabar. Saâd Bouakba s’est défendu d’avoir voulu entamer la crédibilité de l’armée. «Non, je n’ai pas porté atteinte à la réputation de l’armée, j’ai juste critiqué le contenu du communiqué du ministère de la Défense diffusé par l’APS et qui évoquait les funérailles du général Giap et non pas la situation sécuritaire du pays». Le journaliste affirme aussi avoir reçu un appel du général à la retraite le rassurant qu’il n’y avait rien dans la chronique qui portait atteinte à l’armée. Sans doute que Saâd Bouakba qui a laissé sa chronique d’hier au communiqué de la Défense va se défendre à son tour dans l’édition d’aujourd’hui de son journal.

Hamid Merakchi

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85