FORTE AFFLUENCE À SON QG DE CAMPAGNE PRÉSIDENTIELLE

La candidature de Benflis se précise

Publié dans À la une Mercredi, 18 décembre 2013 00:00
Évaluer cet élément
(4 Votes)

Bien qu’officiellement, non encore annoncée, la candidature d’Ali Benflis semble emballer beaucoup de monde. Depuis l’installation de son quartier général de campagne à Ben Aknoun, sur les hauteurs d’Alger, il y a un véritable défilé de personnalités de divers horizons. Certaines viennent pour exprimer clairement leur soutien à cet exchef du gouvernement et candidat malheureux de la présidentielle de 2004. D’autres se déplacent pour tâter le terrain avant de prendre une décision. On a bien vu les va-et-vient de Abdelaziz Rahabi, ancien ministre et diplomate, lequel semble faire partie du dispositif de campagne, lui qui s’est déjà exprimé sur la candidature de Benflis. Il y a également la présence et pas des moindres, de l’ancien gouverneur de la Banque centrale d’Algérie, Abderrahmane Hadj Nacer résolument engagé dans le combat pour le changement de système de gouvernance. Dans le staff de campagne, on trouve des têtes bien connues pour avoir été aux côtés de Ali Benflis, que ce soit au gouvernement ou dans sa précédente campagne d’il y a dix ans. Des fidèles parmi les fidèles à l’instar de Abdelkader Sallet, nommé directeur de campagne. M.Sallet, qui était dans le gouvernement Benflis, avait eu à diriger la campagne de ce dernier en 2004. Le choix de la même personne est dû à sa fidélité au candidat et son expérience. Le malheureux épisode de 2004 était la conséquence, dit-on dans le QG de campagne, d’une fraude et non pas d’un défaut de mobilisation des électeurs. Autres cadres politiques qui figurent dans le staff, le magistrat Mansour Kedidir, son ancien chef de cabinet et Lotfi Boumeghara, un de ses anciens conseillers. Ce dernier aura à mettre en place une direction de communication avec des professionnels qui ont déjà fait leurs preuves sur le terrain. « La communication est primordiale dans une campagne électorale. Maintenant, il n’y a pas que les médias traditionnels tels que les journaux, les radios et télévisions. Il faudra aussi être fortement présents sur les réseaux sociaux », souligne-t-on au QG de campagne, où l’on trouve aussi Abdessalem Medjahid, ancien chargé de la communication du FLN, qui revient au charbon après s’être éclipsé pendant toute une décennie. Abbas Mekhalif, ancien chef du groupe parlementaire du FLN et Abdelkader Zidouk, membre du Comité central font également partie du staff et auront à vivre une deuxième expérience électorale avec Benflis. De nombreux autres anciens collaborateurs refont surface à l’image du professeur Abderrezak Dahdouh, de Nourreddine Taleb, ancien ministre et de Azi Benthabet, ancien membre du bureau politique. Et la liste est encore longue. Ali Benflis pourra également compter sur des membres du bureau politique du FLN, à l’instar d’Ahmed Boumehdi, Youssef Nehmoud, qui a mené campagne à Benflis dans l’Oranais et Abdelkader Rahali, ex-directeur de campagne de Benflis à Tipaza, Mazouzi Mustapha, Bachiri Mustapha, Sadek Bouguetaya, Moussa Benhamadi et Mustapha Boualeg qui l’ont tous soutenu en 2004. A cela s’ajoutent bien entendu les nombreux comités de soutiens à l’intérieur comme à l’extérieur du pays. Tout semble ainsi prêt pour une campagne tambour battant.

Yanis Belmadi

Lu 1796 fois Dernière modification le Jeudi, 19 décembre 2013 14:18

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Caricature

Les plus lus

Commentaires

Qui sommes-nous ?

Quotidien indépendant d’information édité par la Eurl Hippone Edition et Communication au Capital de 1.000.000,00 DA.

Siège Social
Cité 240 lgts Plaine Ouest Annaba BP 893 RP Annaba.

  • Rédaction et Publicité :
    6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba
  • Tél : 038 86.07.11
  • Fax : 038 86.07.12
  • Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.