Culture

Culture

La broderie traditionnelle, un des métiers séculaires dans la région de Touggourt (wilaya de Ouargla), fait de la résistance aux grandes mutations de la modernité et de l’innovation industrielle, la mécanisation notamment, et a su garder toute son originalité, s’accordent à dire de nombreuses artisanes de cette région de l’Oued-Righ. Ce métier, qui ne cesse de se développer grâce aux artisanes touggourties, est devenu, au regard de la qualité des…
Fatima Guerzou, une jeune fille de la banlieue de Chlef dont la volonté et la détermination sans égales ont mené à la concrétisation de son rêve d’adolescente, celui d’éditer son premier livre en janvier 2017, a fini par être propulsée au rang de plus jeune auteure de sa wilaya. «Fatima (22 ans) est aujourd’hui la plus jeune auteure de la wilaya», dira à son propos le directeur de la bibliothèque…
« Extermination », « génocide », « crimes contre l’Humanité », le passé colonial de la France en Algérie suscite toujours de vives polémiques sur la nature de ses réalités historiques et avive la « guerre des mémoires ». La récente littérature algérienne des Français est au cœur de cette résurgence mnémonique dans la France actuelle… L’image du soldat français de la guerre d’Algérie vient de faire son entrée dans…
Une exposition collective de sculpture, réunissant des artistes qui explorent la matière brute et le récup’art, a été inaugurée, samedi dernier, à la galerie «Seen Art Galery», à Alger. Intitulée «Substance», l’exposition regroupe les travaux de trois sculpteurs, sublimant le métal, le bois, la pierre ou encore le marbre, à travers des œuvres qui combinent récup’art et objets contemporains de décoration. Merzouk Bellahcen, qui a choisi la récupération du métal,…
Rissala (Le message), le nouvel album de 11 chansons en langue arabe est «l’aboutissement» de plusieurs années d’attirance pour le monde arabe et l’écriture arabe, a indiqué, mardi dernier, à Paris, la chanteuse française, Amrie Saurel, qui se présente en tant que «messagère de la paix». «Rissala est l’aboutissement de plusieurs années d’attirance que j’avais, depuis mon enfance, pour le monde arabe et l’écriture arabe et beaucoup de choses m’ont…
André Gide personnifie et érotise Blidah. Il parle d’elle à Nathanaëil brièvement pour changer de ton en s’adressant à elle, la tutoyant, pénétrant tous les pores de sa peau, s’excusant de l’avoir méconnue en hiver. Cette ode souveraine à la « fleur du Sahel » n’est pas seulement contemplative ; elle est aussi et surtout charnelle. Ses pieds nus font corps avec l’herbe « douce » du Sahel dans laquelle…
A travers les rééditions de « Le Malheur en danger », « Écoute et je t'appelle » et « Les zéros tournent en rond »., Média-Plus exhume pour ses lecteurs trois recueils de poésie et de prose de feu Malek Haddad. La maison d'édition constantinoise, affirme son responsable Yassine Hannachi, veut "redonner vie à ces mots oubliés, fleurons de la culture algérienne". Malek Haddad, faut-il le rappeler, connu comme romancier…
Dans « Les Nourritures terrestres », André Gide, prix Nobel de littérature, exhorte son disciple, Nathanaël, à une nouvelle éthique non seulement du monde en général mais surtout à une liberté «spirituelle », plus précisément à la naissance d’un « nouvel être » débarrassé de la peur du pêché originel, des convenances, du rigorisme et de la peur d’être soi, au fond de soi. Cette nouvelle « éducation sentimentale »,…
La pièce ‘’Djiaâ’’ (affamés) de l’association Aurès de Batna a décroché, lundi dernier, le ‘’Medjoubi d’or’’, récompense suprême des 2èmes journées nationales Azzedine Médjoubi d’Azzaba. Le jury a été séduit, selon un de ses membres, autant par l’interprétation, la richesse et l’originalité du texte, que par la scénographie et la qualité de la mise en scène. Dans un décor nu symbolisant un centre de détention, la pièce ‘’Djiaâ’’ écrite par…
Les fléaux sociaux ont constitué le thème central de la majorité des pièces présentées durant les journées nationales Azeddine Medjoubi de Théâtre d’Azzaba (Skikda). "Alaâ blaâbak" (Joue ton jeu) de l’association Itifak El-Kouloub de M’sila a abordé l’arrivisme et l’absence de scrupule qui animent les personnes obnubilées par l’argent et le pouvoir, a indiqué son réalisateur le poète Hocine Kebaïli qui appuie que l’œuvre s’élève contre la mentalité de plus…
Un hommage à titre posthume a été rendu samedi soir, au musée national public Nasreddine-Etienne Dinet de Bou- saâda à M’sila, à l’artiste plasticien belge Edouard Verschaffelt (1874-1955), qui a vécu et est décédé à Bou saâda. A l’occasion, la conférence hebdomadaire du musée Nasreddine Dinet a été consacrée à la vie et l’œuvre de cet artiste qui s’était marié à une femme de la ville de Boussaâda et a…

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85